L’or des mercenaires

Un trésor découvert au cours des travaux de l’extension du cimetière...

Article mis en ligne le 1er avril 2012
dernière modification le 23 avril 2012

par Christian Lacour
logo imprimer

La très riche collection de monnaies gauloises découverte pendant les travaux de l’extension du cimetière est une source majeure de l’histoire de la Normandie gallo-romaine. Pourtant, elle pose de grandes questions aux numismates les plus avertis.

JPEG - 408.5 ko

L’or des mercenaires

Les fouilles archéologiques menées àl’occasion des travaux du nouveau cimetière, ont permis d’exhumer un véritable trésor. Une première analyse a permis de dater les pièces représentant l’empereur Domitien du 1er siècle ap. J.-C. Ce trésor devrait rejoindre le musée du Louvres, qui possède déjàl’une des plus importantes collections de monnaies gauloises de Normandie. Ce monnayer regroupant près de 80 pièces anciennes est véritable trésor pour les numismates et spécialistes de l’Antiquité. Les plus anciennes pièces remontent au IIIe siècle av. J.-C., époque àlaquelle le monde celtique adopte la monnaie frappée. On imita d’abord les monnaies des civilisations méditerranéennes, celles frappées sous le règne de Philippe de Macédoine par exemple

Bien entendu ce trésor ne revient pas àla commune mais la coutume veut que le musée qui le reçoit fasse un don d’environ 10% de la valeur totale àla commune. Le projet de la piscine olympique àClaville, tout d’abord abandonné faute de subvention, pourrait donc se réaliser rapidement.

article du 1er avril 2012


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.0