mercredi 7 janvier
Article mis en ligne le 8 janvier 2009
logo imprimer

Pour une fois ce matin on se réveille sans que le maître nous filme (Elrika).

De plus en plus fort

Le groupe des confirmés a pris le télésiège jusqu’en haut pour skier jusqu’àPuy Aillaud (Alexandre) . On a fait une rouge une bleue et une verte et je ne suis pas tombé (Arthur B) . Pour une fois ce n’est pas moi qui ai gagné le jackpot , c’est Florette et Hélèna qui sont tombées le plus de fois (Marion). Changement de programme c’est plutôt Arthur 2 qui a ralenti aujourd’hui (Arthur 1). Puy Aillaud est situé en haut d’une falaise tout près de la vallée (Louis). Le moniteur nous a dit pour rigoler qu’on allait faire du hors piste (ArthurL ).
En haut de la 1ère remontée , Florette plante son baton et tombe , marion arrive et tombe aussi , puis arrive Hélèna qui oublie de lâcher la perche et qui s’enfonce dans le mur de neige (Alexandre). Ca commence fort .
Les débutants ont fait le tire fesses des adultes 3 fois (Marie sophie). Au début on est allé au 2è puis au 4è puis au 6è poteau , de plus en plus loin et Enzo est tombé àchaque fois(Héloïse) . Dans la grande pente , Héloïse et moi avons fait le grand écart mais heureusement nous nous sommes rattrapées (Emma).

Remontée dans l’histoire

On a marché jusqu’àVallouise , pour visiter le village , l’église et la maison du parc des Ecrins (Maë l). On a marché sur le bord d’une piste de ski de fond avec Laurent un guide de montagne (ArthurB). Entre Pelvoux et Vallouise on a su comment étaient mesurées les montagnes : d’abord avec le doigt puis en envoyant quelqu’un en haut pour observer et dessiner les montagnes voisines (Héloïse). Aujourd’hui on utilise les satellites pour avoir des mesures plus précises (Alexandre).

On a parlé aussi d’agriculture , des cultures en terrasses , des animaux qui étaient dans les maisons en bas , sous l’étage des hommes et ceux des granges . Les enfants construisaient àcoté de leurs parents et les maisons s’allongeaient …

Vallouise doit son nom àla vallée de Louis (le 14ème ) .

Dans le village on a été dans une église qui ne pouvait pas brà»ler parce qu’elle était faite tout en pierre (ArthurB). Dans cette église on a vu des Ecrins qui dataient de Louis XIV (ArthurL). Il servait àgarder les documents importants du village àl’abri du feu . Ils semblaient très bien fermés et protégés (Louis) . L’un des Ecrins avait 3 serrures pour que les 3 villages aient une clé chacun , et que personne ne puisse ouvrir tout seul (ArthurL). François 1er aimait tellement Vallouise qu’il a donné de l’argent pour que l’on fasse quelque chose en sa mémoire (Héloïse) . Les habitants ont construit un fond baptismaux très rare . (Héloïse) . A la porte de l’église on peut voir des dragons pour effrayer les mauvais esprits et des têtes de morts pour faire peur aux gens et les faire venir àl’église (Héloïse) .

Dans l’église , avant , on se rassemblaient pour faire les fêtes ou le marché quand il ne faisait pas beau , c’était comme une salle des fêtes (Héloïse). Devant l’église il y avait des mesures : des barres de fer qui servait àmesurer le tissus ; une pierre de mesure pour vendre le grain .
On ne parlera pas du secret de la marquise et de son voisin au sujet du cadran solaire …(Marie Sophie)
Dans le village il y avait beaucoup de loups et les gens mettaient des barreaux au fenêtre du bas pour se protéger (Stella) . Ils les ont même attirés en faisant du bruit et les ont incendié avec la forêt (ArthurL). Un barbecue géant (Alexandre).

On a vu un rocher de la taille d’une maison en plein milieu du village (Enzo). Ce n’est pas une météorite comme Lucas l’avait imaginé , pas non plus un gros caillou tombé de la montagne , il était en granite et le granite vient de la barre des Ecrins (trop loin) . C’était un bloc de granite qui est arrivé sur le glacier àl’époque où le glacier couvrait 150km de longueur … Aujourd’hui il n’en fait plus que 5 et en fondant il a laissé ce bloc en plein centre de Vallouise .

A la maison des Ecrins nous avons fait de petits jeux sur les glaciers puis avons vu un diaporama sur le Parc des Ecrins et avons fini par l’histoire d’une maquette pas comme les autres (Alexandre).

Il y avait des questions et nous devions trouver les réponses sur des affiches numérotées (Elrika). Ainsi on a appris plein de choses sur les glaciers (Elrika) .

Le diaporama nous a servi a apprendre des choses sur le parc des Ecrins et devait nous transmettre un message celui de protéger et de préserver la nature (ArthurL).

L’histoire de la maquette date de 1945 ou des prisonniers Français en Allemagne , pour passer leur temps , en 2 ans , ont fait une maquette en papier mâché de leur montagne , maquette abandonnée àla fin de la guerre . Ce qui nous a ému c’est que l’un des créateur est passé par hasard dans ce musée et qu’il a revu 60 ans plus tard sa maquette qu’il croyait détruite (Emma) . Quelle belle histoire (Alexandre) .

On est fatigué , on a beaucoup marché (8kms) .
Il n’y a pas de blessés , on va tous très bien … On mange très très bien , les plats sont tous vides .
Des défis sont lancés par les enfants eux même pour terminer les plats .
On va bien dormir après cette journée bien remplie .
Il est 21h30 on termine ce texte et on vous souhaite une bonne nuit .
A demain pour de nouvelles aventures …. Ski et raquettes …

Bisous àtous … on pense àvous très fort


Téléchargements Fichiers à télécharger :
  • photo_2_DSCN1501.jpg
  • 715.9 ko / JPEG
  • photo_2_DSCN15011.jpg
  • 127.3 ko / JPEG
  • photo_2_DSCN1510.jpg
  • 829.3 ko / JPEG
  • photo_2_DSCN15101.jpg
  • 143 ko / JPEG
  • photo_2_IMG_0103.jpg
  • 206.6 ko / JPEG
  • photo_2_IMG_0154.jpg
  • 250 ko / JPEG
  • photo_2_IMG_0155.jpg
  • 183.4 ko / JPEG
  • photo_2_IMG_0156.jpg
  • 167.8 ko / JPEG

Dans la même rubrique

vendredi 9 janvier
le 10 janvier 2009
jeudi 8 janvier
le 9 janvier 2009
mardi 6 janvier
le 7 janvier 2009
lundi 5 janvier
le 6 janvier 2009
Arrivée
le 5 janvier 2009

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.0